LA BREGGIA-PAYSAGE.

PAYSAGE.

ANNE HÉBERT.

LE TOMBEAU DES ROIS.

Roulée dans ma rage
Comme dans un manteau galeux
Je dors sous un pont pourri
Vert-de-gris et doux lilas

Les douleurs séchées
Algues, ô mes belles mortes,
L’amour changé en sel
Et les mains à jamais perdues.

Sur les deux rives fume mon enfance
Sable et marais mémoire fade
Que hante le cri rauque
D’oiseaux imaginaires châtiés par le vent.

P1150130 Breggia4

Publicités