CLÉMATITE GUERNSEY CREAM.

Cette plante déjà installée depuis trois ans, dans ce jardin de fleurs, en devenir, demande à être apprivoisée, pour ne pas dire cajolée.
Ses larges fleurs blanches avec des accents verts à peine visibles deviennent d’un blanc quasi pur lorsqu’elles sont touchées par le soleil de l’après-midi.
Elle requiert une assistance pour s’accrocher au treillis car elle devient trop dense et ses larges fleurs se dissimulent derrière tout un enchevêtrement de fine végétation.
Deux floraisons, une début été, et une autre début automne.
Il faudra lui refaire un treillis plus haut, plus élaboré, car elle peut atteindre deux mètres en hauteur ; alors elle deviendra sans doute une attraction.

Clématite Guernsey Cream.

Clématite Guernsey Cream.

 

Publicités

L’ASTILBE ET SES COMPAGNONS…..

Malgré l’ouragan « ARTHUR », avec ses pluies, ses coups de vent, ses inondations, les fleurs continuent de croître, de chatoyer et éventuellement disparaître ; alors voici quelques belles !

JARDIN FLEURI-SOUS LES PINS.

Nous-y sommes, les travaux exécutés dans les mois précédant cet été en devenir deviennent évidents ; voici quelques images de fleurs du Domaine Sous les Pins ; on y voit presque des équipements servant au travail du bois brut.
C’est un jardin fleuri en formation, sachant que le précédent est devenu quasiment sauvage par manque de soins.