CERISIER À GRAPPES-CERISIER DE VIRGINIE.

 

Fleur du cerisier de Virginie.

Fleur du cerisier de Virginie.

Le Cerisier à grappes est très présent dans nos territoires, donc facile à trouver ; sa croissance est moyenne et il ne dépasse pas quatre mètres en hauteur ; son écorce mal odorante quand on la brise lui a apporté le nom peu envié de bois puant.
Ses petits fruits en grappes sont de couleur rouge à noire.
Les Amérindiens l’utilisait pour ses propriétés astringentes, sédatives et fébrifuges.
Le noyau contient un taux élevé de cyanure d’hydrogène, un poison fort virulent.
On peut faire de ce fruit des sirops et autres friandises très estimables.

Fleur du cerisier de Virginie.
Fleur du cerisier de Virginie.
Publicités

LES CERISIERS À GRAPPES-LE MERISIER.

 

 

Au Québec et dans toute l’Amérique du Nord, on retrouve trois espèces de Cerisiers à grappes ; les photos présentées sont celles du « merisier ».
Les fruits du merisier sont clairsemés sur l’arbuste ; leur couleur est d’un rouge très clair, et leur pulpe est délicieuse.
Il est le premier à fleurir et ses fruits sont prêts en août.

Fleur du merisier.
Fleur du merisier.

 Les feuilles, l’écorce et les noyaux de la cerise à grappes contiennent de la prunasine, une toxine qui ressemble au cyanure.
La cuisson du fruit détruit la toxine.

Fleur du merisier.
Fleur du merisier.

On peut en faire la cueillette afin de réaliser de la gelée, des sirops et du vin.
Elle est également utilisée dans certains sirops contre la toux.
Les Amérindiens l’utilisaient dans la fabrication du pemmican, cet assemblage d’aliments à longue conservation.

 

 

.