CLÉMATITE GUERNSEY CREAM.

Cette plante déjà installée depuis trois ans, dans ce jardin de fleurs, en devenir, demande à être apprivoisée, pour ne pas dire cajolée.
Ses larges fleurs blanches avec des accents verts à peine visibles deviennent d’un blanc quasi pur lorsqu’elles sont touchées par le soleil de l’après-midi.
Elle requiert une assistance pour s’accrocher au treillis car elle devient trop dense et ses larges fleurs se dissimulent derrière tout un enchevêtrement de fine végétation.
Deux floraisons, une début été, et une autre début automne.
Il faudra lui refaire un treillis plus haut, plus élaboré, car elle peut atteindre deux mètres en hauteur ; alors elle deviendra sans doute une attraction.

Clématite Guernsey Cream.

Clématite Guernsey Cream.

 

Publicités

Un avis sur « CLÉMATITE GUERNSEY CREAM. »

  1. Ping : CLÉMATITE GUERNSEY CREAM. | sous les pins

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s