LE SAULE ET SES CHATONS.

 

Les fleurs des saules se nomment « chatons » ; c’est la première fleur que l’on rencontre au printemps ; certains fleurissent alors que de la neige subsiste encore.
C’est une plante dioïque, donc, on rencontre des arbres sexués, femelle ou mâle ; c’est la fleur du mâle qui est la plus attrayante, sachant qu’elle développe des étamines jaunes tandis que la fleur femelle est presque toujours de couleur grise.
Les fleurs présentées en photo sont mâles et vraisemblablement d’un saule bicolore.

Saule-fleur mâle.
Saule-fleur mâle.

Il y a environ 360 espèces de saules, réparties un peu partout sur le globe, mais plus particulièrement dans les régions plus froides et humides.
Avec du bois de saule on fabrique d’excellents manches d’outils ; certaines espèces droites et fines servent à l’élaboration du fusain d’artistes.
Son écorce contient les éléments qui ont permis la découverte de l’acide acétylsalicylique, l’actuelle aspirine.

Saule-fleur mâle.
Saule-fleur mâle.

Alfred de Musset a écrit une élégie nommée LUCIE ; suit un extrait.

Lucie

Élégie

Mes chers amis, quand je mourrai,
Plantez un saule au cimetière.
J’aime son feuillage éploré ;
La pâleur m’en est douce et chère,
Et son ombre sera légère
À la terre où je dormirai.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s